Vitrolles Rugby Club : site officiel du club de rugby de VITROLLES - clubeo

Gardanne /VRC le 28/02/2016: une femme à l'honneur

29 février 2016 - 09:04

Le VITROLLES RUGBY CLUB rencontre toujours Gardanne comme on va à « la cousinade », souvent aux lendemain d’événements terribles : Charlie-hebdo, Bataclan. Si certains derby reniflent le souffre, les GRC vs VRC sentent l’eau de parfum, la crème de jour pour gros bébés, l’after-shave, la joie sincère de se retrouver pour une cause commune et ovale. L’opus 2016 aurait même pu fleurer un Shalimar ou N°5, celui de madame Corinne Le Grand, qui officiait avec prestance à l’arbitrage. Alors une semaine avant le 8 mars, le rugby local célébrait ainsi la journée de la Femme avec grand respect. Mais revenons à notre cousinade... Le combat fut âpre mais mal servit par un terrain essoré par un épisode méditerranéen deux jours durant. Le vent aussi soufflait de travers, la grisaille était pesante, bref les raffinées fragrances firent vite place à celles de la boue épaisse et chaussettes mouillées. Vitrolles ouvrit, une fois n’est pas coutume, le score par un essai d’Ordisso à la 90ème seconde. Gardanne répliqua sans transformer. Puis le jeu s’enlisa par un manque de rythme dû à des arrêts de jeu fréquents et à rallonge. Et que je te discute avec l’adversaire : « tu prends quoi ? », « - Non merci pas chips, je fais attention en ce moment ». Bressi, Baron donnèrent de l’air à la marque et Moullard écrasa un essai de diable qui donna la migraine à la défense gadannaise. Puis ce fut au tour de Jaubert Jean-Baptiste de faire le bonheur de tous en sécurisant le point de bonus des jaunes et rouges et clôturer la taxe à 8 à 31. Quant à l’image du match, elle fut captée à la faveur d’un joueur des terrils accroupi au pied d’un Vitrollais empêché par son bras pour relacer ses crampons ; il s’affairait à remettre en état les liens de la chaussure de son adversaire. De son adversaire ?… de son adversaire de cousinade ? Les lacets de son frère… d’ovalie.

Ch. BARNIER

Commentaires

INFOS PARENTS: MISE À JOUR DU 16/06/2018

juin
juin
Colorado provençal