septembre 2017
sept.
Vrc
Rc Vidourles
octobre 2017
oct.
oct.
Vrc
Gemenos Rugby Est Provence
oct.
oct.
Rc Des Plages
VRC
novembre 2017
nov.
Vrc
Rc Lucciana
nov.
Xv St Rémois
VRC
nov.
décembre 2017
déc.
Gardanne Rc
VRC
déc.
Vrc
Rc Vaisonnais
déc.
Rc Bollène
VRC
janvier 2018
janv.
Rc Vidourle
VRC
janv.
janv.
Gemenos Rugby Est Provence
VRC
février 2018
févr.
févr.
Vrc
Rc Des Plages
févr.
Rc Lucciana
VRC
mars 2018
mars
Vrc
Xv St Rémois
mars
mars
Vrc
Gardanne Rc
avril 2018
avr.
Rc Vaisonnais
VRC
avr.
Vrc
Rc Bollène

Commentaires

INFOS PARENTS

 

Calendrier des tournois:

M6: 18 novembre

M8 et M10: 14 octobre, 18 novembre, 9 décembre

M12: 7 octobre, 11 novembre, 2 décembre.

Le comité communiquera les dates des phases régionales courant décembre. 

 

 

 

VRC OVAL'EXPRESS...LA GAZETTE DU CLUB

Et c’est reparti. Nouveau Président, nouveau maillot, nouvelle équipe, le Vitrolles Rugby Club opus 2017/2018 vient ré-enchanter les dimanches de Fontblanche de ses teintes toujours solaires sur fond nuit. Ce 24 septembre était aussi pour l’inauguration de la saison, jour de cérémonie. En présence des sponsors maillots du club et de l’édile responsable du sport vitrollais, le maillot de l’année était remis à chaque équipe du club. Quelques mots de civilités d’usage propres au jeu d’ovale pour en rappeler tout le sens solidaire et le coup d’envoi pouvait être donné avant même que le buffet campagnard ne fût fini.

Junas-Vidourle, vieille et amicale connaissance du VRC de la finale 2016, tenta de rejouer avec une maîtrise presque toujours sans faille, ce jeu malin parce qu’efficace, fait de prise en touche et mauls pénétrants allant souvent à dame. On se connait de longue date et chacun se souvient ici à Vitrolles, comme à Junas, de « l’essai du bout du temps » de Baptiste Rapetto, fruit d’un coup de pied hasardeux, d’une course désespérée et d’un rebond miraculeux. Ainsi Vitrolles devint champion de Provence et aujourd’hui encore certains yeux pétris de vice pensaient que c’était par une malice mal placée que le vice-président portait le tricot commémorant ce jour de gloire d’il y a deux ans face à Vidourle. Par malice ? Oui finalement ; un peu.

Néanmoins c’est avec une malice assez bien placée que Junas marqua le premier essai de la saison par une traditionnelle « prise en touche et maul pénétrant ». Les hommes du rocher se réveillèrent alors et Bressy par une course de la belle époque, leva les cœurs du public et transperça la défense pour s’en aller écraser l’olive sous les perches. 7/7 à la mi-temps, c’était tendu. Junas récitait son rugby et Vitrolles, plutôt créateur dans l’âme, ne parvenait pas à faire éclore son jeu. Falcone toujours au devoir, produisit avec classe un geste de replis de trois-quart qui augurait du match défensif de tous les Vitrollais. Boubekeur chargeait dans les espaces, Fayolle Lucas évitait les espaces ; à chacun son style, Malahieude plaquait mais parlait bref, la seconde mi-temps mit du temps à trouver son camp. Mais Ordisso au four et au moulin par deux éclairs vint à sceller le sort du match. Deux fuites en avant vers la terre promise en l’honneur de l’épaule droite laissée-là du camarade Cuenca. Le match se conclut par une splendide transformation de Bressy à 13 brasses face aux poteaux. Une ogive plane qui passa un mètre sous la transversale et qui finit tragiquement dans la buvette.

Un grand soulagement pour Vitrolles de rafler la mise ce dimanche, mais aussi l’humilité devant les progrès à accomplir.

Ch. BARNIER