Vitrolles Rugby Club : site officiel du club de rugby de VITROLLES - clubeo

TAMALOUS / TOM TOM AIXOIS....résumé de la rencontre

10 mars 2018 - 20:54

TAMALOU VRAINCRA

Si les dimanches après-midi les vestiaires embaument l’eau de parfum boisée et les déodorants musqués que portent les séniors sur des habits de marques du dernier chic, les mardis soirs au rythme de 3 ou 4 fois par an, d’autres silhouettes moins sculptées investissent les lieux pour un match à chaque fois historique. Et ce sont alors les fragrances de légumineuses talées, les effluves de sudations oignonnées ou encore les exhalaisons de mocassins au couchant qui prennent le dessus : les Tamalous sont là.

La rencontre de la nocturne de ce mardi dernier opposait donc les redoutables Tamalous de Vitrolles aux terribles Tom-Tom d’Aix-en-Provence pour un match pétri de férocité. Dès le coup d’envoi, toute l’arrogance des invités s’exprima plein champ. Comme l’on rentre chez son hôte en braquant directement le frigo, les Tom-Tom, dont on peut ici douter de la bonne éducation que leur conféra leur maman, marquèrent un essai remarquable de mouvement sur les ¾. Non contents de fracturer le frigidaire, les Aixois, dont on attendait plus de savoir-vivre, ouvrirent les deux portes du placard à confitures. Autrement dit, ils plantèrent une seconde olive sur l’autre aile. Mais on le sait, quand l’âme de gentleman ne vous habite pas, on ne peut s’étonner. Bref les Tom-Tom trouvèrent l’entrée de la cave à vins et ne se génèrent pas pour descendre quelques quilles. Le troisième essai sans âme des aixois fut l’œuvre d’un piètre numéro 13 dont la musculature était aussi noueuse et souple qu’un acacia d’Afrique avec lequel il devait aussi partager l’âge. Pour ce qui est de la quatrième marque, ils avaient trouvé la chambre conjugale… Sacrés Tom-Tom !

Quant aux Tamalous coachés par les stratèges Jaubert et Jaubert, ils furent héroïques. La jeune garde composée des William Rubichon, Adrien Vitrolles, Jean-Christophe Frais, Jérome Dalmasso, Pascal Pons, Fabien Donat, Lionel Rapetto, Laurent Martel ou encore Marc Lucas attaqua la ligne comme une diablesse et défendit au péril de sa vie, démasquant même, sans mal, et à quelques centimètres de leur ligne – héroïques je vous dis - un subterfuge malintentionné des aixois consistant à dissimuler le ballon sous un linge qui n’était autre que le maillot du caganis rouge et jaune Baptiste Luciani, qu’ils venaient d’honteusement déshabiller, à quatre contre un, dans un coin du terrain quelques secondes auparavant. Théo Cohendy laissa un bras au champ d’honneur. Aux ailes Dalila Blasi, Gilles Gbaguidi et Mickael Roque fendirent la bise et s’enrhumèrent de vitesse et d’ivresse, quant aux avants Piguet, Jaubert Jean-Pierre, Bernard, Schroll, Cauet, Barnier et Charles Boudefir, ils firent la démonstration collective qu’ils étaient bien moins gras que disons… persillés. L’arbitre Canamela, de grande classe néanmoins, n’eut que peu de travail tant la justesse technique des acteurs était élevée ; il eut même l’occasion de suspendre le temps à deux moments d’exception pour s’ébaudir des retours sprintés commis par l’homme du match, Nicolas Toméï. A grandes enjambées alors que la patrie des Tamalous était en danger, l’homme et demi revint à la fois filant et dense sur les talons d’échappés qui déjà saluaient la foule pensant l’affaire dans le sac. Et à quelques pas de la ligne, subitement enlacés de tentacules hydrauliques et coupantes comme des fouets, les évadés ballon sous le bras connurent la foudre d’un immeuble de trois étages qui vous tombe dessus et vous roule dans les gravats. Les fugitifs étaient en miettes et Toméï se relevait, la fierté de tous les Tamalous avec lui. Héroïques je vous dis.

Score final : quelques à moins. Tamalou vraincra !

A vous Wellington.

C. Barnier

Commentaires

INFOS PARENTS: MISE À JOUR DU 11/11/2018

ATTENTION CHANGEMENT PLANNING EDR

- mardi 13/11: match Tamalous/Tomtom Aix à 19h à Fontblanche

- samedi 17/11, à partir de 19h30, grande soirée HALLOWINE au foyer de Fontblanche

- samedi 24/11, tournoi M8/ M10

nov.
19:00
Fontblanche
nov.
Tarascon
nov.
09:30
Plaine des sports de Châteauneuf-lès-Martigues
déc.
déc.
déc.
Fontblanche
déc.
déc.